Federation

Rating

Rating list of the members of the BGF

For more information, please consult the rating list FAQ.

Players in italic are not member of the BGF.

Error reading data file

Here's a printer-friendly version of the rating list.

Results of tournaments and/or club games are to be sent to Jan Ramon.

18/01 : Assemblée Générale - Algemene Vergadering

18/01/2009 - 15:00
18/01/2009 - 18:00
Etc/GMT+1

Place:
Outpost Gamecenter
Rue de la Tribune, 8
1000 Brussels

Bank account information

Bank account holder: Belgische Go Federatie v.z.w
Address : Edward De Baerdemaekerstraat 52, B-1601 Sint-Pieters-Leeuw, Belgium

IBAN : BE24-7755-9621-2238
BIC (SWIFT code): GKCCBEBB
Bank Name: Belfius
Bank address: Pachecolaan 44, 1000 Brussels, Belgium

For question w.r.t. payments to the BGF, please contact treasurer at gofed.be

For all matters related to the EGC 2019, including registration, please use the following IBAN:

IBAN : BE73-0689-0983-4260
BIC (SWIFT code): GKCCBEBB
Bank Name: Belfius

Promotional and pedagogy

On this page you should find useful guides for your Go activities and useful tools to download

Federation help

    Before everything, if you want to organize a Go related activity (promotional event, create a new club...) please check related info in the Federation menu and notify the board. The Federation can provide you with useful material and advertise your activity on the related pages.

Promotion

  • Presentation of Go (history, culture)
  • Advertising for Go stand
  • Advertising posters for clubs to adapt
  • Pedagogy

  • The rules
  • Go levels
  • Guide for initiation in Go
  • Guide for Go Club animation
  • Useful material

  • Kifus
  • Older documents

  • Older printable documents:
    • General advice for initiation
    • Why and how to become a member of Belgian Go Federation
    • Notebook with a general presentation of the game (color printing is very expensive, distribute cautiously)
    • Form to fill with the names of the beginners you taught
    • Rules in French and Dutch (also available separately)
  • Available promotional material (on demand)

    • magnetic goban (big 19*19 board and small 9*9 board)
    • 9*9 (front) - 13*13 (back) goban
    • 9*9 goban out of paperboard (to be freely given)
    • exercices cards
    • business cards
    • Chinese paintings to decorate
    • laptop, beamer and screen: only if the board of administration decides the place is secure enough

    Links

    Go in Europe

    Go in the world

    Discussion lists / forums

    Books and go sets

      

    Partners

    Bruxelles Games Festival
    Belgium-China Association

    27/01 : General assembly

    27/01/2008 - 15:00
    27/01/2008 - 18:00
    Etc/GMT+1
    Where :
    21 Vossenplein / Place du Jeu de Balle
    1000 Bruxelles

    Les points à l'ordre du jour seront les suivants:

    1. ajout de points éventuels à l'ordre du jour
    2. approbation du compte-rendu de l'AG 2006
    3. bilan des activités de 2007 (par le président)
    4. rapport financier 2007 (par le trésorier)
    5. discussion sur les activités futures de la Fédération
    6. fixation du budget 2008 (donc aussi du montant de la cotisation fédérale 2008)
    7. élection statutaire du conseil d'administration
    8. attribution des différentes commissions
    9. éventuels points divers

    Conformément aux statuts, si tous les membres peuvent assister à l'AG,
    seuls les membres effectifs de 2007 auront le droit de vote. Pour être
    membre effectif 2007, il suffit :

    • d'être membre en règle de cotisation 2007
    • de demander le statut de membre effectif au conseil d'administration (ou d'avoir accepté ce statut à la demande du CA, comme c'est le cas des responsables de club), en envoyant simplement un courriel à board@gofed.be

    **********************

    Op de agenda van de vergadering staan volgende punten:

    1. Toevoeging van eventuele punten op de agenda
    2. Goedkeuring verslag van de AV 2006
    3. Activiteitenverslag 2007 (door de voorzitter)
    4. Financieel verslag 2007 (door de penningmeester)
    5. Discussie over de toekomstige activiteiten van de BGF
    6. Vastleggen budget 2008 (incl. vastlegging lidgeld)
    7. Verkiezing van het bestuur
    8. Invulling van de verschillende commissies.
    9. Varia

    Overeenkomstig de statuten kunnen alle leden deelnemen aan de
    vergadering, maar enkel effectieve leden van 2007 hebben stemrecht. Om effectief lid te worden, volstaat het :

    • om lidgeld betaald te hebben in 2007
    • en het statuut van effectief lid te hebben aangevraagd bij het bestuur (of het aanvaard te hebben op vraag van het bestuur zoals de clubverantwoordelijken).

    Constitution and internal rules of the BGF

    (dutch version soon available - nederlands versie volgt binnenkort)

    NOUVEAUX STATUTS ADOPTES PAR l’ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 16 OCTOBRE 2005

    TITRE 1 - Dénomination, siège social, objet et durée

    Art. 1 - L’association est dénommée «Fédération Belge de Go – Belgische Go Federatie (en abrégé : FBG-BGF) ».

    Art. 2 - Son siège social est établi à De Baerdemaekerstraat, 52 à 1601 Ruisbroek (Sint-Pieters-Leeuw), situé dans l'arrondissement judiciaire de Bruxelles.Il pourra être transféré par décision de l'assemblée générale délibérant dans les conditions prévues pour la modification des statuts.

    Art. 3 - L’association a pour objet de favoriser, développer et organiser la pratique du jeu de go en Belgique sous toutes ses formes et par tous les moyens licites possibles.Sans que cette énumération soit limitative, elle poursuit la réalisation de cet objet notamment par : l’enseignement du go, le soutien à la création et au développement de clubs de go, l’organisation de compétitions, de stages et de cours, la diffusion de l’information relative au go dans les médias, et en général, en soutenant toute activité favorable au développement du go en Belgique. L'association peut accomplir tous les actes se rapportant directement ou indirectement à son objet. Elle peut prêter son concours et s'intéresser à toutes activités similaires à son objet.

    Art. 4 - L’association est constituée pour une durée indéterminée. Elle peut être dissoute à tout moment.

    Art. 5 - La FBG-BGF est affiliée à la Fédération Internationale de Go ainsi qu’à la Fédération Européenne de GO ; elle est seule reconnue par ces deux organismes comme fédération nationale belge.

    TITRE 2 - Associés

    Art. 6 – L'association est composée de membres effectifs et de membres adhérents.
    Le nombre minimum de membres effectifs ne peut être inférieur à 3.
    Seuls les membres effectifs jouissent de la plénitude des droits accordés aux associés par la loi et les présents statuts. Sont membres effectifs pour l’année en cours (année calendrier),
    1. les membres du Conseil d’Administration
    2. les personnes ayant introduit une demande écrite par courrier ou par courriel en ce sens auprès du conseil d'administration en la personne de son secrétaire) (l’introduction de la demande auprès du secrétaire suffit en elle-même)
    3. les personnes ayant accepté cette qualité à la demande même du CA
    Et qui, par ailleurs, sont en ordre de cotisation pour l’année en cours.La cotisation court du 1re janvier jusqu’à (y comprise) la date de l’Assemblée Générale de l’année suivante. Est membre adhérent toute personne en ordre de cotisation qui n’est pas membre effectif.

    NB : le membre qui n’aura pas renouvelé sa cotisation au plus tard 3 mois après la date de l’Assemblée Générale sera réputé comme n’étant plus en ordre de cotisation.

    Art. 7 – Les membres effectifs et adhérents sont libres de se retirer à tout moment de l'association en adressant leur démission par courrier ou par courriel au conseil d'administration. L'exclusion d'un membre effectif ne peut être prononcée que par l'assemblée générale à la majorité des deux tiers des voix présentes ou représentées. L'exclusion d'un membre adhérent peut être prononcée par le conseil d'administration statuant à la majorité simple.Le conseil d'administration peut suspendre, jusqu'à la décision de l'assemblée générale, les membres effectifs qui se seraient rendus coupables d'infraction grave aux statuts, aux lois ou au règlement d’ordre intérieur

    Art. 8 - Le montant de la cotisation annuelle des membres est fixé par l'Assemblée Générale sur proposition du CA sans pouvoir être supérieur à 125 euros pour les membres effectifs et 125 euros pour les membres adhérents.

    Art. 9 – Les membres n’ont aucun droit à une rémunération quelconque du fait de leur qualité de membre. Les membres ne contractent comme obligation personnelle que celle de respecter les statuts et le règlement d’ordre interne.

    Art 10 - Les bénéfices de l’association restent acquis à l’association et sont affectés exclusivement à la réalisation de son objet.
    TITRE 3 - Assemblée générale
    Art. 11 - L’assemblée générale est composée de tous les membres effectifs de l’association. Elle est présidée par le Président du conseil d’administration ou, s'il est absent, par le Vice-Président.

    Art. 12 -L'assemblée générale possède les pouvoirs qui lui sont expressément reconnus par la loi ou les présents statuts.Sont notamment réservés à sa compétence :
    § Les modifications des statuts,
    § La dissolution volontaire de l'association,
    § L'approbation des comptes et budgets,
    § La nomination et la révocation des administrateurs,
    § La nomination et la révocation des commissaires et la fixation de leur rémunération, dans les cas prévus par la loi,
    § La décharge à octroyer aux administrateurs et, le cas échéant, aux commissaires,
    § Les exclusions de membres effectifs.

    Art. 13 – Il doit être tenu au moins une assemblée générale chaque année durant le 1er trimestre de l’année civile. L'association peut être réunie en assemblée générale extraordinaire à tout moment par décision du conseil d'administration ou à la demande d'un cinquième des membres effectifs au moins ; dans ce dernier cas, la réunion doit être organisée dans les 2 mois suivant la demande. Les membres effectifs sont convoqués aux assemblées générales (ordinaires ou extraordinaires) par courrier ordinaire ou par courriel, au nom du président ou d’un administrateur, adressé huit jours au moins avant l'assemblée. La convocation contient l'ordre du jour, la date, l'heure et le lieu de la réunion. Toute proposition signée par un vingtième des membres effectifs doit être portée à l'ordre du jour.
    Sauf dans les cas prévus aux articles 8, 12 et 20 de la loi du 2 mai 2002, l'assemblée peut délibérer valablement sur des points qui ne sont pas mentionnés à l'ordre du jour.

    Art. 14 – Chaque membre effectif a le droit d'assister aux AG et y dispose d'une voix. Il peut se faire remplacer par un autre membre effectif, sans que celui ne puisse être porteur de plus d’une procuration qui doit être nominative.Les décisions sont prises à la majorité simple (majorité simple signifie que la décision remportant le plus de suffrages des voix présentes ou représentées est adoptée et ce même si le nombre de suffrages pour cette proposition est inférieur à la moitié des voix présentes ou représentées), sauf dans les cas où des dispositions légales le stipulent autrement (cas des modifications de statuts, de changement d’objet ou de dissolution, de l’exclusion d’un membre).Il n’y a pas de quorum pour rendre les décisions de l’AG valables, sauf dans les cas où des dispositions légales le stipulent autrement (modifications de statuts, de changement d’objet ou de dissolution),

    Art 15 - Les membres adhérents peuvent assister aux délibérations des AG avec une voix consultative (c'est-à-dire sans droit de vote).

    Art. 16 – Les décisions de l'assemblée générale sont consignées dans un registre des procès-verbaux, signés par le président et un administrateur. Ce registre est conservé au siège social où les membres effectifs peuvent en prendre connaissance, mais sans pouvoir l’emporter.

    TITRE 4 - Conseil d’administration

    Art. 17 - L’association est dirigée par un conseil d’administration (CA) composé de trois membres au moins et de sept membres au plus, nommés par l’assemblée générale parmi les membres effectifs de l’association, et en tout temps révocables par elle.

    Art. 18 – La durée du mandat est normalement d’un an (plus précisément de la durée entre les deux AG ordinaires successives). Les administrateurs sortant sont rééligibles.

    Art. 19 – Le conseil désigne parmi ses membres un président, un vice-président, un trésorier et un secrétaire. A l’exception du Président, un même administrateur peut être nommé à plusieurs fonctions.

    Art. 20 – Le conseil se réunit sur convocation du président ou à la demande d'au moins deux administrateurs.Il ne peut statuer que si la majorité de ses membres est présente.Ses décisions sont prises à la majorité simple des voix présentes; en cas d’égalité de voix, la voix du Président est prépondérante (en son absence ou abstention, la proposition est considérée comme rejetée)

    Art. 21 – Les décisions du conseil sont consignées dans un registre de procès-verbaux signés par le président et un administrateur. Les membres effectifs peuvent en prendre connaissance en respectant les dispositions prévues à l'article 10 de la loi du 2 mai 2002.

    Art. 22 – Le conseil d'administration a les pouvoirs les plus étendus pour l'administration et la gestion de l'association.
    Sont exclus de sa compétence les actes réservés par la loi ou par les présents statuts à celle de l'assemblée générale.

    Art. 23 – Le conseil peut déléguer, sous sa responsabilité, la gestion journalière de l'association, avec l'usage de la signature y afférente, à l'un ou plusieurs de ses membres ou à un tiers et ce selon les modalités précisées dans le règlement d’ordre intérieur.

    Art. 24 – Les actions judiciaires, tant en demandant qu'en défendant, sont intentées ou soutenues au nom de l'association par le Président

    Art. 25 – Les actes qui engagent l'association, autres que de gestion journalière, sont signés conjointement, à moins d'une délégation spéciale du conseil, par le président et un administrateur, lesquels n'auront pas à justifier de leurs pouvoirs à l'égard des tiers et ce selon les modalités précisées dans le règlement d’ordre intérieur.

    Art. 26- En cas de vacance du Président, ses fonctions sont assumées par le Vice-Président (en cas de vacance simultanée du Président et du Vice-Président, elles seront attribuées à un autre administrateur élu au scrutin secret par les membres du CA jusqu’à la date de la prochaine AG).
    En cas de vacance d'un administrateur disposant d’un mandat autre que celui de président, ses fonctions seront attribuées à un autre administrateur élu au scrutin secret par les membres du CA jusqu’à la date de l’AG suivante.

    Art. 27 – Un ou des administrateur(s) peut (peuvent) être révoqué(s) par une réunion extraordinaire de l’AG par un vote à majorité simple des voix présentes ou représentées.
    L’AG devra élire lors de cette même réunion un ou des nouveaux administrateur(s) en remplacement de celui (ceux) révoqué(s).Un ou des administrateur(s) peut (peuvent) être suspendu (s) par le CA à une majorité de 2/3 des voix du CA. Les raisons de la suspension devront être lui précisées par écrit. L’administrateur suspendu a le droit de faire appel de sa suspension en demandant la tenue d’une AG extraordinaire dans les 2 mois, laquelle pourra valider ou infirmer la décision du CA. En l’attente de cette AG, la suspension est effective

    Art. 28 – Les administrateurs ne contractent, en raison de leur fonction, aucune obligation personnelle et ne sont responsables que de l'exécution de leur mandat. Celui-ci est exercé à titre gratuit.

    TITRE 5 - Règlement d'ordre intérieur

    Art. 29 – Un règlement d'ordre intérieur (ROI) est établi par le conseil d’administration qui le présente à l'assemblée générale pour approbation.
    Le ROI ne pourra être modifié que par l’AG à majorité simple des voix présentes ou représentées.Ce ROI ne sera en aucun article en contradiction avec les présents statuts ni avec aucune des dispositions légales régissant les ASBL.


    TITRE 6 - Comptes et budgets

    Art. 30 – L’exercice social de l’association commence au 1er janvier pour se terminer à la date du 31 décembre. Le conseil d’administration établit les comptes de l’année écoulée selon les dispositions prévues par l'article 17 de la loi du 2 mai 2002 ainsi que les budgets de l’année suivante et les soumet à l'approbation de l’assemblée générale annuelle.

    TITRE 7 – Modification des statuts, dissolution et liquidation

    Art. 31 - Conformément à l’article 16 de la loi du 2 mai 2002, les statuts ne peuvent être modifiés que par l’assemblée générale à la majorité de 2/3 des voix présentes ou représentées. De plus, un quorum de voix présentes ou représentées d’un moins 2/3 des membres effectifs est nécessaire. A défaut de quorum, une seconde AG doit être convoquée au plus tôt 15 jours après la première, réunion à laquelle aucun quorum n’est plus requis.

    Art. 32 – Sauf dissolution judiciaire, seule l’assemblée générale peut prononcer la dissolution de l’association conformément à l'article 20 de la loi du 27 juin 1921 à majorité de ¾ des voix présentes ou représentées. De plus, un quorum de voix présentes ou représentées d’un moins 2/3 des membres effectifs est nécessaire. A défaut de quorum, une seconde AG doit être convoquée au plus tôt 15 jours après la première, réunion à laquelle aucun quorum n’est plus requis. En cas de liquidation ou de dissolution, l’assemblée générale désigne un ou plusieurs liquidateurs, détermine leurs pouvoirs et leur rémunération éventuelle, et indique l'affectation à donner à l'actif net, celle-ci ne pouvant être faite qu'à des fins désintéressées.

    Art. 33 – Dans tous les cas de dissolution volontaire ou judiciaire, après l’apurement des dettes, l’actif net sera affecté au Centre Européen de Go (EGC) et, si cela ne s’avère pas possible, à une bonne œuvre, de préférence une œuvre de l’enfance.

    TITRE 8 - Dispositions diverses

    Art. 34 – Tout ce qui n’est pas explicitement prévu dans les présents statuts est réglé par la loidu 27 juin 1921, modifiée par la loi du 2 mai 2002, régissant les associations sans but lucratif.

    **************


    REGLEMENT D’ORDRE INTERIEUR

    Préambule : but et force obligatoire du ROI

    1. Le présent règlement d’ordre intérieur (ROI) a pour objet de préciser et de compléter les statuts de la FBG-BGF. Il a pour les membres (effectifs ou adhérents) la même force obligatoire que les statuts eux-mêmes.

    2. Précisions relatives à l’Assemblée Générale

    2.1 Le vote en AG se fait à main levée sauf si - au moins 10 % des voix présentes ou représentées demande le vote à bulletin secret
    - s’il s’agit d’un vote électif entre plusieurs candidats à un même poste (statutaire ou non)
    Dans ces deux cas, le vote se fera à bulletin secret

    2.2 Au moins les points suivants seront abordés lors d’une AG ordinaire, et dans cet ordre : ajout de points éventuels, approbation du compte-rendu de l’AG précédente, bilan des activités de l’année écoulée (par le président), rapport financier de l’année écoulée (par le trésorier), discussion sur les activités futures, mise à jour des listes des points 4, 5 et 6 ci-dessous, fixation du budget pour l’année suivante (entre autres le montant de la cotisation fédérale et le montant au kilomètre des défrayements – cf. point 3.4.2), élection du conseil d’administration. points divers

    2.3 L’AG élit un Conseil d’Administration (composé de 3 à 7 membres), mais c’est le conseil qui désignera parmi ses membres élus un président, un vice-président, un trésorier et un secrétaire et ce dès sa première réunion.

    3. Précisions relatives au Conseil d’Administration

    Généralités (rappel des articles 17, 19 et 22 des statuts et de l’article 2.3 du ROI)

    La FBG-BGF est dirigée et administrée par un CA dont les pouvoirs sont délimités par les statuts et le présent règlement. Le CA a les pouvoirs les plus étendus pour l’administration et la gestion de la FBG. Seules sont exclus de sa compétence les actes réservés par la loi, par les statuts ou par le présent ROI à celle de l’AG. Le CA se compose au minimum de 3 personnes et au maximum de 7. L’AG élit le Conseil d’Administration mais c’est le conseil qui désignera parmi ses membres élis un président, un vice-président, un trésorier et un secrétaire et ce dès sa première réunion du CA. Leur rôle et responsabilité sont décrits à l’article 3.1 ci-dessous

    3.1 Rôle, fonction et responsabilités (précision à l’article 19 des statuts)

    3.1.1 Le Président :
    - convoque et préside les réunions du CA et de l’AG- veille à l’observance des statuts et du ROI- représente officiellement la FBG vis-à-vis d’organisme tiers, dans tous le actes de la vie civile et devant les tribunaux
    - fait un rapport écrit et verbal des activités de la FBG lors de l’année écoulée à l’occasion de l’AG annuelle.
    - d’une manière générale, mobilise et fédère les énergies de manière à assurer la réalisation des objectifs de la FBG tels que décrits dans les statuts

    3.1.2 Le Secrétaire :
    - conserve les archives
    - rédige et envoie les comptes-rendus de réunions du CA aux autres administrateurs
    - une fois ce compte-rendu approuvé par ceux-ci, il le communique (ou un résumé) à l’ensemble des membres (effectifs et adhérents)
    - rédige le compte-rendu des AG (y. c. celle au terme de laquelle il sera déchargé de son mandat)
    - s’occupe d’une manière générale de tout ce qui relève de l’administration de la FBG
    - tient le registre des membres effectifs (la loi stipule que le CA doit tenir un tel registre et y noter endéans les 8 jours toutes les décisions d’admission, de démission ou d’exclusion des membres effectifs)

    3.1.3 Le Trésorier
    - perçoit les cotisations au nom de la FBG- ouvre et gère le(s) compte(s) bancaire(s) et la caisse
    - effectue les paiements dans le cadre de son mandat
    - établit les comptes de l’année écoulée selon les dispositions prévues par l’article 17 de la loi du 2 mai 2002
    - établit un inventaire des biens possédés par l’association
    - établit une proposition de budget pour l’année suivante, qu’il soumettra pour approbation à l’AG annuelle.
    - informe le CA de la situation financière de la FBG soit à la demande d’un autre administrateur, soit de sa propre initiative (en tout cas dès qu’il se rend compte qu’un dépassement de plus de 150 Euro et de plus de 10 % d’un poste budgétaire risque de se produire cf. art. 3.3.3.2.2 ci-dessous).
    - présente le rapport financier à l’AG.

    3.1.4 Le vice-président :
    - remplit les fonctions attribuées au président en cas d’absence de celui-ci

    3.2. Réunions et vote du CA (précision à l’article 20 des statuts)

    Le CA se réunit au moins trois fois par an.
    Les réunions sont convoquées par le Président de la FBG qui envoie l’ordre du jour de la réunion par voie postale ou par courriel au moins une semaine à l’avance (sauf cas de force majeure, urgence ou imprévu).Chaque membre du CA a le droit d’exiger le vote secret sur toute proposition. Pour délibérer valablement, il faut que la moitié des administrateurs soient effectivement présents ( il pourra être délibéré valablement sur les points pour lesquels une décision a dû être reportée faute d’un nombre suffisant de présences effectives lors de la réunion suivante, et ce quel que soit le nombre de présents).
    Conformément à l’art. 20 des statuts, ses décisions sont prises à la majorité simple des voix présentes; en cas d’égalité de voix, la voix du Président est prépondérante (en son absence ou abstention, la proposition est considérée comme rejetée)

    Normalement, seuls les administrateurs participent aux réunions du CA, mais à la demande d’au moins la moitié des administrateurs, le Président invitera un non-administrateur pour une (partie de) réunion. Celui-ci n’aura bien entendu pas de droit de vote.Un compte-rendu sera rédigé et envoyé par le secrétaire aux participants au plus tard 15 jours après la réunion.

    3.3 Limite des mandats des administrateurs

    3.3.1 Courrier : Tout administrateur a le droit de signer au nom de la FBG un document dans le cadre de la réalisation d’une décision du CA.

    3.3.3. mandat des administrateurs par rapport aux engagements financiers

    3.3.3.1. Par rapport à un montant absolu

    3.3.3.1.1 Chaque administrateur dispose d’un mandat pour toute dépense budgétisée jusqu’à concurrence d’un engagement financier de 250 Euros ; conséquemment, pour rendre un contrat valable légalement, la signature d’un des administrateurs suffit pour un engagement financier ne dépassant pas 250 Euros réalisé dans le cadre de l’exécution d’une décision du CA
    Pour un engagement financier supérieur mais restant dans le cadre budgétaire, la signature du président (ou le cas échéant, de son remplaçant) conjointement à celle d’un autre administrateur est nécessaire et suffit.

    3.3.3.2. Par rapport à un dépassement budgétaire

    3.3.3.2.1 Seuls le président et le trésorier disposent d’un mandat pour toute décision de dépense entraînant un dépassement du poste budgétaire concerné tel qu’approuvé par l’AG de moins de 150 E OU de moins de 10 % du poste (une des deux conditions suffisant pour ne pas appliquer l’article 3.3.3.2.2).
    3.3.3.2.2 Lorsqu’une décision de dépense entraîne un dépassement du poste budgétaire concerné du budget approuvé par l’AG compris entre 150 Euros et 500 Euros OU entre 10 % et 30 % du poste (une des deux conditions suffisant pour ne pas devoir appliquer l’article 3.3.3.2.3), elle doit faire l’objet d’une délibération spécifique sur base de cette information au sein du CA avant d’être approuvée.
    3.3.3.2.3 Si une décision de dépense entraîne un dépassement du poste budgétaire de plus de 500 Euros ET de plus de 30 % du poste budgétaire concerné, une approbation spécifique devra être demandée aux membres effectifs.
    La consultation pourra être faite par courriel.
    La décision sera prise à la majorité simple ; aucun quorum n’est requis en ce qui concerne le nombre de réponses .

    3.4 Gestion des comptes et du budget

    3.4.1 Les fonds appartenant à la FBG seront déposés sur un compte bancaire bien à elle.

    3.4.2 La FBG, par le truchement de son trésorier, couvre tous les frais encourus par un membre (effectif ou adhérent) pour la réalisation d’une activité relevant des missions de la FBG pour autant que la dépense
    - fasse l’objet de pièces justificatives pour toute dépense supérieure à 5 E par jour et par personne- ait été budgétée ou qu’elle ait fait l’objet d’une demande préalable auprès du CA et acceptée par celui-ci. . Les déplacements en voiture sont remboursés sur base d’une indemnité kilométrique fixée annuellement par l’AG (pour 2006, de 0,15 Euro/km). Les autres déplacements, sur base du coût réel (du ticket).

    4. des mandats officiels non-statutaires

    4.1 Le CA peut instituer des postes, commissions spécialisées ou des groupes de travail chargés d’assurer certaines activités de la FBG ou l’études de questions particulières.

    Les mandataires aux postes non statutaires seront nommés par le CA à la majorité simple parmi les membres effectifs ou adhérents de l’association.
    Le mandat court normalement pour un période d’un an, plus précisément entre la 1ère réunion du CA suivant l’AG et celle de la 1ère réunion du CA de l’AG de l’année suivante Ils peuvent cumuler leur fonction avec celle d’administrateur. Seuls les mandataires nommé par le CA sont reconnus officiellement par la FBG. Les mandataires d’un poste non statutaire sont responsables de leurs activités directement devant les administrateurs et indirectement devant l’AG et sont donc tenus de suivre les éventuelles recommandations du CA. Dans le cas d’une commission ou d’un groupe de travail composé de trois personnes au moins, celles-ci éliront entre elles et parmi elles un président (ou responsable) qui sera l’interlocuteur privilégié entre sa commission et le CA. Le CA peut révoquer à tout moment le mandataire d’un poste non statutaire (par décision à majorité simple).

    Il s’agit des postes suivants.
    Cette liste est non limitative, pouvant être librement amplifiée par simple décision du CA et/ou de l’AG
    - responsable(s) des compétitions et trophées fédéraux
    - responsable(s) du Belgo
    - responsable(s) promotion
    - responsable(s) matériel
    - rédacteur(s) Belgo
    - entraîneur(s) national(-aux)
    - un responsable classement et 2 membres de la commission de classement
    - un responsable site web
    - un responsable (modérateur) mailing-list
    - arbitre(s) officiel(s) pour les compétitions fédérales-
    - …

    5. Des organes de communication officiels de la Fédération

    Sans que la liste ci-dessous soit limitative et sans qu’ils soient exclusivement dévolus à cette mission, les organes de communication officiels de la Fédération sont :

    5.1 Belgo :
    La seule revue officielle de la FBG-BGF est le journal Belgo.
    Le rédacteur en chef du Belgo a le droit et le devoir de s’assurer que tout article publié dans le Belgo a un lien avec l’objet de la FBG tel que défini dans les statuts.Les auteurs d’un article destiné explicitement à publication dans le Belgo choisissent d’abandonner leur droit d’auteur à l’équipe de rédaction.

    5.2 Le site web :
    Le seul site officiel de la FBG est le site www.gofed.beL’administrateur du site a le droit et le devoir de s’assurer que tout article placé sur le site a un lien avec l’objet de la FBG tel que défini dans les statuts..

    5.3. Le groupe de discussion du go belge :
    Le seul groupe de discussion officiel de la FBG est e-Belgo.
    Le modérateur du groupe de discussion a le droit et le devoir de s’assurer que tout article placé sur le site a un lien avec l’objet de la FBG tel que défini dans les statuts.. Seules les communications de la FBG à caractère officiel doivent être rédigées préférentiellement en français et en néerlandais, à défaut en anglais.

    6. Du règlement des compétitions (et trophées) fédérales

    La liste de ces compétitions / trophées est actuellement la suivante. Cette liste est non limitative et peut être librement amplifiée par simple décision du CA : championnat de Belgique, championnat de Belgique de parties rapides, championnat de Belgique par paires, championnat de Belgique des débutants, interclubs, Hoshi league, Tournoi open de Bruxelles, Match Belgique-Chine,…

    6.1 Le CA adopte un règlement pour chacun des compétitions ou trophées « fédéraux » (c-à-d officiellement organisés par la FBG-BGF) et le publie sur son site web.

    6.2 Elle désigne (au moins) un arbitre officiel pour chaque compétition officielle

    6.3. Celui-ci devra veiller à ce qu’une copie papier du règlement de la compétition soit disponible sur le lieu même de la compétition.

    6.4. Chaque règlement précisera les sanctions et recours possibles. Ces sanctions seront choisies en fonction de la gravité de l’infraction dans la liste reprise à la section 7 du ROI ci-dessous.

    6.5. L’intégralité des résultats de chaque tournoi et trophée fédéral sera publié préférentiellement dans le plus proche Belgo publié après l’activité, à défaut dans le Belgo suivant

    7. Des sanctions

    Nonobstant les éventuelles sanctions prévues dans le cadre du règlement des compétitions fédérales (point 6.4. du ROI), le CA pourra infliger à un membre (effectif ou adhérent) qui se rendrait coupable d’une ou plusieurs infraction(s) aux statuts, au règlement d’ordre intérieur ou au règlement d’une compétition (fédérale ou autre), l’une et/ou l’autre des sanctions prévues ci-dessous, à choisir en fonction de la gravité de la faute : - avertissement blâme pénalité sportive telles que forfait d’une partie, exclusion d’un tournoi, exclusion d’un tournoi et déclassement, interdiction temporaire ou permanente de participation à un ou plusieurs tournoi(s) fédéral(aux) suspension exclusion (statutairement, l’exclusion d’un membre effectif ne peut être décidée que par l’AG à une majorité des 2/3).
    Dans ces deux derniers cas, le membre visé par ces sanctions doit être invité à présenter ses observations sur la mesure envisagée et peut se faire assister par une personne de son choix. Il pourra être fait appel de cette sanction devant les instances compétentes de la Fédération Européenne de Go.

    8. généralité : modalité de vote

    Sauf indication contraire, les décisions se prennent à la majorité simple (rappel : majorité simple signifie que la décision remportant le plus de suffrages des voix présentes ou représentées est adoptée et ce même si le nombre de suffrages pour cette proposition est inférieur à la moitié des voix présentes ou représentées),

    Board and stones at reduced prices (only for members, via your club responsible)

    1) The Federation sells wooden board and glass stones at reduced price (about 50 % of the price in a store).
    Cost is
    - 20€ for a 19*19 wooden go board
    - 25€ for a glass stones set

    If interested, please ask your club president if any are available in stock.

    2) If not available there, we suggest you to go to the game store of your choice (often where they sell "chess material" they also sell "Go material") where you are very likely to find a larger choice of Go related material than in the Federation.

    3) Go material is also often sold during tournaments.

    A brief history of go in Belgium

    History of Go in Belgium

    <1981: prehistory of Belgian Go
    1981: founding of the Belgian Go Federation
    1984: opening of the Waterloo club; students discover the game
    1985: beginning of organized go life in Belgium
    1988: our 1st sho-dan (1-dan); go begins its growth in Flanders
    1989: a year of doubts
    1990: like Phoenix...
    1991: Belgium organises the European Congress
    1994: Foundation of 2 clubs: Liège and Ghent
    1995: a year of changes
    1996: 1st Belgian go week-end "Congress"
    1997: 100 members !
    1998: clubs become independent from the BGF
    2004: 200 members !
    2006: death of Belgo; birth of BelgoNet
    2007: crash of the the website
    2008: new Belgian stars
    2010: further decreasing of membership/participation; our 1st 5-dan
    2015: recovering...and bouncing
    2019: the future is youth; a second EGC in Belgium

    Before 1980: Origin & pre-history of the Belgian Go

    Nobody can lay claim to having first introduced the game in Belgium. We know that there were some players in the 60's.

    Some contact addresses already existed in the late 70's (it can be found in some books), and we know a club was founded in Liège, but we have no further information.

    1980: the "romantic players period"; the café "Le Greenwich"

    The first confirmed club has been located since 1980 in Brussels at the café "Le Greenwich". It was more a cafe than a real club where a dozen players used to meet to play go. This was the so-called "romantic players" period: most of them were musicians, writers, great travellers, philosophers, ... There were no or very few scientists, physicists, mathematicians. These were to come later. No official infrastructure as such, but rather an environment where players could benefit from the help of a few strong Asian players. These pioneers were part of two different groups, each of them having its master, M. Nanto (5-dan) on the one hand and M. Tchang (3-dan) on the other hand. When these 2 groups met, they decided to found the Belgian Go Association

    1981: founding of the Belgian Go Federation

    The official birth of Go in Belgium dates back to October 1981, when the Belgian Go Federation was founded with about 15 members. Its first president and the driving force behind it was Michel Gilbert.

    1982-1983: just born...and yet dying !

    However, this did not have any direct positive effects on a practical level. All of the "romantic players" disappeared quickly from the go scene, most of them after 2 - 3 years. And in 1983, the only Belgian club "Greenwich" was slowly dying due to the disappearance of these "romantic players", threatening the existence of any organized go life in our country !

    1984: opening of a go club in Waterloo; students discover the game

    In 1984, Michel Gilbert realize it was high time ta react: he decided to start the first official club in a very famous place near Brussels, Waterloo. This turned out to be the best thing ever for Belgian Go. This club, the only one in Belgium, grew rapidly successful: 20 players, mostly young students, went regularly, initiated by two young players who had discovered the "Greenwich" just before it disappeared: Marc Ginoux and Jean-Denis Hennebert.

    At that time, Michel Gilbert as 2-kyu (!) was by far the strongest Belgian player. Fortunately, we were lucky enough to have met M. Tsuda, a Japanese sho-dan, who was kind enough to play teaching games, nearly always with 9 stones handicap, week after week, till he had to return home in 1986. The Belgian players are very indebted to him, as he could be seen as our 1st sensei of Belgian Go.

    Three months later, two other (university) clubs were founded, one in Brussels (ULB) by Jean-Denis Hennebert, and one in Louvain-la-Neuve by Pierre Sevenants.

    1985: the beginning of organized go life in Belgium

    1985 was really an auspicious year for the Belgian go:

    • firstly, the first Belgian Championship took place with 15 participants. The favourite, Michel Gilbert, was then surprisingly beaten by an outsider, Guy Dusausoy. (here you can find all the winners of the championship)
    • secondly, the BGF began the publication of its quarterly magazine BELGO
    • thirdly, the BGF organized its first international tournament in Brussels which met a great success (86 participants) (here you can find all the winners of this tournament).
    • finally, in the summer of 1985, we welcomed for a whole week, two Chinese professionals (one of them was Guo Juan who lives now in the Netherlands and who is still one of strongest player in Europe).

    1986: 2 new clubs; the 1st interclubs

    The year 1986 saw the birth of two new clubs beside the existing trio, thanks to the efforts of the editor of Belgo, Joël Saucin. Both Le Palais du Midi and Bruxelles-AEZ (AEZ = Ministery of Economy) were located in Brussels.

    It was high time to set up the first interclubs competition, which was won overwhelmingly by Waterloo.

    The second edition of the Belgian Championship saw the triumph of a young player who had just learned to play just some months before: Vincent Lemaître (then 4-kyu). He won this title four times in seven editions before stopping playing competitive go. Up till now, his progression in 1985, from learning the rules to 4-kyu in 10 months, is still one of the fastest ones in Belgium (without the help of Internet at that time !).

    1987: slow but regular growth

    1987 was a calmer year during which the number of members increased slowly but regularly, unfortunately only in the French-speaking part of Belgium (end 1987, there was only one Flemish member !). Belgian players began to play tournaments abroad, with a very favourable winning percentage. Numerous promotions followed.

    End 1987, there were about 45 members. Best players were then Marc Ginoux and Alain Wettach (both 1-kyu).

    1988: the first Belgian sho-dan (1-dan); go begins to grow in Flanders

    In 1988, Ron Polak, a 4-d Dutch player came regularly to Belgium to set up a series of lectures and simultaneous games to raise the level of play. He can be considered as our 2nd sensei. He was successful: some weeks later, we had the pleasure to greet the emergence of our first local sho-dan, Marc Ginoux.

    Moreover, Go began to flourish also in Flanders thanks to the impulse of Frank Segers who founded a club in the old University town of Leuven.

    1989: a year of doubts

    1989 was a less favourable year. The university club in Brussels had to close because its driving force was no longer made up of students. A worse blow was the retreat of Michel Gilbert, the founder of the BGF. This initiated a period of uncertainty and of managerial troubles. As a result, for the first time, the total membership (60) did not grow and the publication of "Belgo" was suspended from September 1988 to October 1989.

    1990: like Phoenix...

    The BGF totally recovered the following year under the dynamic guidance of Pierre Sevenants, the new President of the BGA. That year, the administration council mainly concentrated on the organization of the European Go Congress, a very heavy task for such a small country as far as Go is concerned !

    For a few months, the best Belgian players could benefit from the help of a strong Korean player, M. Dong Wook Lee (4-dan), who kindly invited them home once a week to play teaching games.

    In October 1990, the Brussels tournament became the first important tournament in the history of European Go won by a female player, namely Guo Juan, ex-Chinese professional player, for whom Brussels was the first tournament since she had left professional play.

    1991: Belgium organizes the European Go Congress

    1991 was a crucial year for Belgian Go as our country had the great honour and heavy responsibility to organize the European Congress. It took place in Namur and attracted 220 people. The Chinese Zhang Shutai 7-dan emerged as Open European Champion and the Russian Alexei Lazarev 6-dan (who ended 2nd behind Zhang) as European champion (as best European).

    A club was founded in the second town of Belgium: Antwerpen and that a 3rd Belgian tournament (beside the Championship of Belgium and the Brussels tournament) was set up by the club of Leuven (the first tournament organised by a club and not by the BGF).

    1992: capitalizing on the European Go Congress

    1992 was the right year for establishing the balance sheet of the European Go Congress. Among the positive results: we were able to buy enough go boards, sets of stones and clocks to equip all 5 Belgian clubs. We also printed 5000 pamphlets in both national languages (French and Dutch). The disappointing side was that the Congress did not bring us many new contacts despite the big press campaign that accompanied the Congress (at least one article was published in every important Belgian newspaper and the president of BGF was interviewed in the TV news on the RTBF (the French national TV channel).

    1993: many visits by professional players

    1993 were various visits made by well-known professionals: Nagahara-sensei (6-p), author of some famous go best-sellers; later on, five (!) professionals among three of high rank: Kano (9-p), Abe (9-p) and Ms. Sugiuchi (8-p, the highest-ranked woman pro in Japan) and finally the Chinese Master Jiang Ming-jiu (7-p)

    1993 also saw a revival of the interclub competition, seven years after the first edition (winner among the 4 participating clubs was Brussels - Pantin). Last but not least, a 4th Belgian tournament, organised by the club of Louvain-la-Neuve, was born.

    1994: Foundation of two new clubs: Liège and Ghent

    The club of Liège was founded by Vincent Croisier and the club in Ghent by Dieter Verhofstadt and Stefan Verstraeten.

    Another fact worth mentioning: the first victory by a Belgian player in an international tournament: Jan Bogaerts (then 1-dan) won the tournament of Tilburg despite opposition of two Dutch 3-dan and six 2-dan.

    1995: a year of changes

    After five years (1990-1994) of doing a terrific job (in particular organizing the European Go Congress in Namur in 1991), president Pierre Sevenants decided to resign because of other personal commitments. During his brilliant presidency, the number of members had increased from 50 (in 1990) to 80 (in 1994), our federation has got a solid financial foundation and enough game sets to equip all the clubs. The new elected president was Jan Bogaerts, a strong chess player (about 2350 ELO).

    One of Bogaerts' first big success was the definitive revival of the interclubs in which six clubs (for a total of 46 players) took part. The winner was once again the Brussels club Le Pantin.

    End 1995, the Belgian Go Federation counted 85 members among whom one 2-dan (Alain Wettach) and nine 1-d (7 Belgian players).

    1996: the 1st Belgian go week-end "Congress"

    In May 1996, the BGF organized for the first time a special week-end go congress. The purpose was to enable people to improve their strength, to have fun, and to become acquainted with players from other clubs. This go week-end took place in a lodge in the middle of a great natural park near the Dutch border and met with a big success with 30 participants.

    Another important event in 1996 was the visit of a Japanese delegation to the club of Ghent (thanks to cultural agreements existing between the towns of Ghent and Kanazawa) among who Master Honda Kunihisha (9-p).

    1997: a milestone: 100 members !

    Thanks to the emergence of a group of about 20 young go-players - friends just graduated from the University of Brussels - the go-club of the Brussels University (which had closed in 1989) re-opened. These members were called les Brasseurs (from the name of a flat located "rue de la Brasserie" where many of them had learned to game in the years since the beginning of the 90's).

    Partly due to the opening of this new club, the membership outnumbered for the first time the fatidic number of 100 !

    1998 - 1999: the clubs become independent from the BGF

    A big decision was taken in the Annual General Meeting in December 1997: the constitution of the BGF was reformed so that all the Belgian clubs could/should become financially autonomous from the BGF. Practically, this meant that only the so-called "federal activities" (organisation of the Belgian Championship, publication of "Belgo", organization of the week-end congress, organization of the Brussels tournament, the regular publication of a classification, ...) would stay in the hands of the BGF (the finance coming from a "federal" membership-fee), whereas all the other activities and the needed material would be organised (and financed) by the clubs theirselves (the clubs could purchase the material they needed from the BGF at a "symbolic" price for the first wave of acquisition). The clubs would finance this with a specific membership-fee, to be set by clubs individually.

    In 1998, Nicolas Dandois was elected President to succeed Jan Bogaerts.

    In October 1998, we welcomed two Japanese professionals, Yasuda-sensei (9-p) and Miss Yuki Shigeno (2-p) whose purpose was to come and illustrate how to teach go to children. They paid a visit to two schools in and near Bruges. And in April 2000, other professionals (Miyakawa Goro (9-p), Chizu Kobayashi (5-p) and Inoue Hatsue (1-p) came to Brussels, ...

    2000: training our members

    In 2000, regular go-lessons all along the year were set up in most Belgian clubs, with the objective of improving the level of all the Belgian players of whatever level (depending on the level, the participants received lessons by Guo Juan (7-dan), or by Jan Bogaerts (4-dan) / Alain Wettach (3-dan) or by some strong kyu players. These lessons met a great success, except for the courses for the "double-digit" kyu players.

    2001-2002: a quick developpement

    In 2001, Dieter Verhofstadt succeeded Nicolas Dandois as President.

    2001-2002 were starting years of an période of quick developpment with a rapid growth in the number of members and many innovations.

    We welcomed the birth of 3 new (still tiny) clubs, in 2 small towns: one in Ath, the other in Hasselt, followed the next year by Charleroi. End 2002, the BGA counted with 115 members.

    And as innovation we decided to create a new function: the national coach", whose role was to support and train local (club) coaches, to write technical articles for "Belgo" and to coach directly 4 promising "young stars". 1st holder was Jan Bogaerts. Our Web site was totally reviewed and updated, and a specific internet newsgroup was launched. We finally also launched a new yearly trofee, the "Iwamoto Cup", whose purpose was to incitate more players to take part in the Belgian tournament. Points were given on basis of the number of victories accumulated in all Belgian tournaments along the year...(Leuven, Belgian championship, Gent, Louvain-la-Neuve, Brussels)

    We organised some lectures given by a strong and sympathtic young Japanese amateur, Koji Watanabe (6-d), who then stayed in the Netherlands for a few months.

    And the Club of Liège won the Rhein-Maas liga (a interregio interclubs competition in which german and dutch clubs of this region participated).

    2003: an auspiscious year

    2003 was another "good milesime" with a strong growth and many innovations:

    Jean-Denis Hennebert succeeded Dieter Verhofstadt as President.

    The growth went on ! The number of members increased to an unprecedented 140, thanks to the succes of the manga "Hikaru no Go" and thanks to the developpement of Go on Internet, on "KGS" in particular wherin a specific "Belgian Room" is created; two more clubs (!) opened their doors: Bruges and Namur.

    Two new competitions were initated: the Belgian Championship of quick games (blitz games) and the Belgian Internet Championship (on "KGS").
    We also created an enterely informatized database of the members, directly linked to our website, with variable "access rights" in fonction of the status: member / club responsible /administrator of the BGA), a very clever and flexible way to handle the management of the members...

    On the other hand, a source of desappointement was the fact that despite of the growth in the membership, the number of players effectively present in the clubs remains more or less unchanged, and that still less and less members participated in tournaments or events (f.i. there were only 9 participants in the Belgian championship and only 10 attended the yearly lecture given by Guo Juan !). Perhaps, this was a negative effect of the quick development of Go on Internet (?)

    2004: reaching a historic peak: 200 members !

    2004 will remain as a historic year: for the 1st time in its history, the BGF counts with 200 members . Moreover, the BGF goes on introducing innovations to the benefit of its members...

    Given the poorly attendance in the "live" lecture given by Guo Juan in 2003, we organised for the 1st time a lecture on an "e-version", via the "Belgium Room" of KGS in which there were 8 active participants and 15 observers.
    We also organized a new specific Belgium championship for beginners (max 12-k)
    But 2004 will probably remain as an historic year as far as visits by delegations of strong Asian players are concerned:

    • in February, we welcomed Okada sensei, 8-p accompagnied with 12 (!) high-dan Japanese amateurs
    • in Augustus, a group of 4 high level Korean amateurs led by Prof. Hahn Sang-Dae, 6-d, paid a visit to Belgium. They were acommpagnied by a journalist and a cameraman of "Sky Baduk TV" (also strong players)
    • in November, another Korean delegation, composed by 2 female professionals: Yoon Young-Seong, 4-p (presently -2009 - living in Germany) and Kang Seung-Hee, 2-p, and by some 6-d amateur players

    The interclubs meet with a great success (10 clubs, 110 participants !), so as did the go week-end (33 participants),

    But not everything was so pinky:

    some events disapeared f.i. the Iwamoto trofee, which actually had never really started, the Gent Tournament and the Belgian Internet Championship,
    Also worrying was the fact that most new created clubs remain still tiny (less than 4-6 regular players).
    Last but not least, we had to deplore the retreat, for personal reasons, of one of the great organizers of the go life in Belgium (president from 2000 to 2003), Dieter Verhostadt.

    2005: a year of consolidation

    In 2005, 2 new competitions were created:

    • the Belgium pair championship, which met directly a great success with 9 pairs (the pair was not obligatory composed by one male and one female)
    • the match Belgium-China, on the model of the NEC Cup (a player goes on to play till he is defeated), with 9 players in each team (China won 9-7). (This remained unfortunately a one-shot edition).

    We also opened a official “Belgian Go Room” on the internet go server “KGS”.
    We also welcomed some strong Korean amateurs (ex-insei): Cho Seok Bin, followed by the couple Kim Se-Hyun (maybe the strongest amateur woman) & Kim Hanwul.
    End 2005, BGA federated 13 clubs for 192 members.

    2006: death of "Belgo", replaced by "BelgoNet"

    Cédric Declerfayt was elected President and succeeded Jean-Denis Hennebert.

    Given the great devoppment of go among the young generation, it was time to organize a Belgian championship for young players (< 18 years old) and Belgian championship for students (< 30 years old) (winner of each of the 2 competitions represent Belgium in the European Championship).

    But unfortunatelly, 2006 was also the start of the agony of “Belgo”, our official national quaterly magazine (whose 1st issue had been published begin 1985). “Belgo” slowly stopped to be published due to the lack of volunteer writers (2 issues were still published in 2007 and one last issue – nr. 83 - in 2008).
    "Belgo" was soon replaced by a digital newsletter “BelgoNet”, which is publishet every 2 months. The Go week-end (40 participants) was extended to 3 days (with Cho Seok-bin 7-d as main instructor). End 2006, the membership amounted 164 for 11 clubs (closing of Hasselt and Charleroi).

    Just for the record: here is the details of the membership by club:
    Pantin-Brussels (42), Chaff – Brussels (19), Gent (17), Louvain-la-Neuve (17), Leuven (17), Antwerpen (17), Namur (12), Liège (10), ULB-Brussels (7). Ath (4), Brugge (2)

    2007: annus horribilis: the website crashed...and the further declining of the membership

    2007 was a poor year for the BGA: the Board was reduced to 4 people so that no much innovation could be expected by such a small team. Moreover, the BGA was hit by a disastrous event: on 18 of April, for some unknown reason, our website (of which we had no backup) crashed and disappeared. This was a severe blow, because we then not only lost the website but also the whole database of our members (their address, e-mail,…), which was linked to it!
    This caused, as you imagine, much trouble in communicating with the members and organizing federal events.
    It took various months before the administration of the BGA recovers from this lost. The good part of this misfortune is that we took the opportunity to create an entirely new website, more based on a “web 2.0” approach, which was nearly totally functional before the end of the year. Nevertheless, there were some other positive events such as the visit by 4 strong Korean players: Prof. Sang-Dae Hahn (6-d, leader of the group), Young-Gil An (6-p, former world amateur champion), Kang-Wook Lee (3-p, also former world amateur champion - in 2004) and Kyung-Nang Kang (7-d, insei girl, 17 years old). And our go-WE met once again with a big success with 40 participants (Motoki Noguchi 7-d as main instructor)

    Unfortunately, the membership did go on with its decline: 126 (which means a loss on a third of members in 3 years !). After the closings of ULB-Brussels and Brugge, there were then only 9 clubs left in Belgium (and moreover Liège was held only formally alive).

    2008: a year of recovering; stay of Kim Jung-Hyeup

    2008 marked a recovering compared with “anus horribilis” 2007: we started some innovations and the Belgian go life was more active (more clubs tournaments, new clubs, new members,…); last but not least, a young generation of new players begins to his way to the top...

    The highlights of 2008 are numerous:

    the most important event of the year was the 3 months stay in Belgium of young (17 years old) ex-insei Kim Jung-Hyeup, 7-d, who visited various clubs to give lectures and play simultaneous games. Kim would have liked to stay in Belgium for longer but had to come back to Korean because of visa problem.

    Another gift from Korea: thanks to the effort of some Korean sponsors (and in particulary of Dr. Hahn), Belgium could sent a national representative to a new world competition held in Korea, the Korean Prime Minister Cup (KPMC). So that we organized a KPC qualifying tournament reserved to the 16 best ranked Belgian players, with a double knout-out formula; during this event, we were honoured by the visit of the Korean pro Kang Seung-Hee (2-p) who commented games and played simultaneous games.

    Another "grande première" was the participation of a team of 5 Belgian players in the 1st World Mind Sport Game in Beijin (Thomas Connor, 3-d; Benjamin Gigot, 1-d; Kristof Bossee, 1-d; Renaud Braye, 1-k and Michael Meeschaert, 1-k).

    We have also chosen the best player living in Europe, the Chinese professional Fan Hui, as main instructor for our traditionnal goWE (which was organized for the 1st time in another place and gathered 43 participants, a record) (as Kim 7-d was also present, we could actually benefit of a strong teaching staff !).

    BGA decided to give financial support for its members who followed lectures on the go server “KGS +”, so that the real prize they pay was only 50 % of the “normal” prize. 10 members seized this opportunity.

    No less than 3 new clubs tournaments appeared on the Belgian calendar (it was high time: there was only the tournament of Leuven left !): the clubs of Louvain-la-Neuve and of Ghent reactivated their tournaments after an interruption of respectively 3 and 6 years...and Antwerpen organized its 1st tournament. All were successful: 56 participants in Leuven (a record), 32 in Antwerpen, 38 in Ghent and 14 in LLN.

    The agonizing club of Liège revived again, and a new club was founded in Roeselare, thanks to Ivan Cloostermans (who would tragically die in a traffic accident some months later).

    Last but not least, a new generation of young and talented players, all of them round 20 years old, reached dan-level (Thomas Connor, Lucas Neyrinck, François Gonze, Simon Fain, Alexis Gottcheiner, Kristof Bossée,….).

    And, last but not least, the membership finally started to go up again: 140 members (+15 compared with 2007)!

    2009-2010: mitigated years

    2009 and 2010 were mitigated years, with good and bad events.

    The good ones:
    - the confirmation of the talent of a "youngster": Lucas Neyrinck becomes new Belgian champion
    - the ("Hikaru") wave of young new players goes on
    - three clubs organise their own tournament: Leuven (43 players), Gent (39) and Antwerpen (27)
    - the birth of a new club, in "Erasmus", the faculty of Medecine of Brussels

    The bad ones:
    - the end of the quarterly review Belgo after 23 years and 83 issues
    - the tournament of Louvain-la-Neuve disappeared after just one year revival
    - even if the "Hikaru" wave goed on, it clearly starts to slow down

    In 2010, Marie Jemine succeeded Cedric Declerfay as BGA President.

    That year, we reactivated the concept of coaching for kyu players (after an interruption of 10 years). The coaching consists in the sending of 4 games a months to a national coach, Nelis Vets (2-d), for comments. Three members effectively started the coaching...but the project faded away after some months...

    Also worth mentioning: the tournament of Brussels moves from suburb to downtown...

    2011-2012-2013-2014: decline of the membership and of the participation

    Years 2011 to 2014 showed a decline not only in the membership, but also in the participation in the activities proposed by the BGA.

    The decline of the membership, which had begun in 2009, went on and became worrying: in 2013, we count only with about 75 members, which is the figure of...15 years before !

    Also the participation in the events organised by the BGA drops dramatically. Here under a few examples:
    * only 15-20 people attended the go week-end (in comparaison to a traditional 40 audience) despite the presence in 2011 of the sympathic In-Seong Hwang, 7-d, who is just as strong as good teacher, as main instructor,
    * just 3 to 4 clubs still competed in the interclubs,
    * less than 10 participants in the Belgian Championship of quick games ("blitz")
    * due to the lack of participants, the young (< 18 years) and student Belgian championships had to been suspended !
    * a new competition, launched in 2013, a "Belgian team championship", a one-day competition for teams of 3 players, was a failure: 2 teams took part. Accordingly, this tournament only knew one edition.

    Another bad news was the end (in 2011) of "BelgoNet", the e-bulletin which has succeeded the quarterly review "Belgo". (actually, more than a sudden death, "BelgoNet" had progressively faded away: the 1st year (2006), 9 issues had been published; in 2007, 6; in 2008, 5; in 2009, 3 and in 2010,...2).

    Nevertheless, there were still some more positive news, such as:
    - the confirmation of the talent of Lucas Neyrinck, who became once again Belgian champion and the 1st Belgian 5-dan ever !
    - the opening of 2 new clubs (Geel and one - more - in Brussels), even if all still tiny (a 3rd one, in Baelen, only lasted one year)
    - the organisation, in November 2011, of a workshop of 2 days in Brussels animated by Hwang-In Seong (7-d) with an audience of 15 people
    - the visit in October 2013 by 2 Korean pros Lee Young Sin 5P and Yoo Young Min 3P, followed the following year by the visit by 2 female Korean pros, Cho Mykyung 8P in June 2014 and by Kim Yoo Young 4P in October 2014
    - the numerous participation in the 3 traditional clubs tournaments (Leuven, Ghent and Antwerpen)
    - the participation of Belgium in the Pandanet Go European Team Championship (in B league)

    For the record: in 2013, Thomas Connor succeeded to Marie Jemine as President, and in 2014, Joost Vannieuwenhuysen was elected president.

    2015-2016: end of decline - bouncing back !

    From 2015 onwards, Belgian go life restarted progressively: the number of members grew up progressively (124 in 2016...to compare with 75 in 2013), and so did the participation in the various activities (f.i. in 2015, 6 clubs participated in the interclubs, 20 participants in the training WE, 20 in the preliminary rounds of the Belgian championship, 71 in the Brussels tournament,...).

    Another good news were:
    - the re-birth of the review "Belgo": 2 issues were published in 2015 and 2 other issues in 2016.
    - the creation of 2 new clubs: Andenne and Hasselt

    Belgium had also the great pleasure and honor to organize the 2016 edition of the European Women Championship in Antwerpen, which met a great success (16 participants).

    Finally, the General Meeting of the EGF (European Go Championship) elected Belgium to organize the 2019 edition of the European Congress in Brussels.

    2017-2018-2019: development of Go among the youth generation; second EGC in Belgium

    Membership stabilizes. Good news: Go is growing in some schools (in Baarle-Hertog, Brussels and Antwerpen) so that, despite not (yet ?) being "members", youth players represent 2/3 of the number of Belgian players, evidence that Go is popular amongst children. Also 2019 is the year of the second EGC in Belgium (Brussels), 28 years after Namur. The Congress met a great success: it attracted no less than 900 participants.

    (updated September 2019)

    ********************

    Federation

    Federation activities
    Activities organized by the Federation.
    Federation organization
    Organizational chart of the Federation
    Actual composition of the board and committees


    Become a member of the Federation
    Why and how to become a member of the Federation.
    Volunteering at the Federation
    Why and how becoming a volunteer at the Go Federation


    Create a new Go club
    Guide for those who want to create a new go club


    Federation constitution and internal rules
    Serious legal stuff about the Belgian Go Federation
    Syndicate content